Centre Départemental de l’Enfance du Lot.

Maître de l’ouvrage : Conseil Général du Lot
Architecte mandataire: Rendez-vous (Ouvrieux, Belcour)
Architecte associé : David Hébert
Coût : 3,35 M€ HT
Shon : 1741 m2
Livraison : 2013
Mission : Complète + EXE + OPC + Mobilier

Le projet concilie la géométrie de la rue avec celle dictée par la course du soleil. Le bâtiment développe deux ailes parallèles, exposées au sud, l’une pour les enfants, l’autre pour les mères. Elles sont reliées à l’espace public par un écran bati horizontal abritant administration et services généraux protégeant l’intérieur de la parcelle. Cet écran borde la rue sur sa partie supé- rieure, puis s’en écarte, créant ainsi un espace de liaison vers les espaces dédiés aux véhicules sur la pointe nord ouest de la parcelle. Le bâtiment est un lieu d’accueil pour des personnes fragilisées, c’est une carapace qui les protège. Il borde la rue sur sa partie haute afin de préserver l’intérieur de la parcelle. Les fonctions liées à l’administration et aux services géné- raux sont comme des barrières qui sécurisent les espaces dédiés aux résidents. Sur la rue, les niveaux inférieurs du bâtiment constituent un socle qui renforce le sentiment de stabilité. Un traitement paysager, entre la route et le bâtiment, composé d’arbres et d’une noue plantée, constitue des seuils progressifs qui accentuent la perception du franchissement d’une limite. Au dessus du socle, un volume en bois est posé, il vient en porte à faux, développer une généreuse sous face depuis laquelle les utilisateurs et visiteurs pénètrent dans le bâtiment. L’horizontalité de la façade sur rue, la légèreté exprimée par l’utilisation du bois et la présence végétale dotent le bâtiment d’une image apaisante. Le bâtiment s’adresse aux utilisateurs, et offre des lieux chaleureux et variés dans lesquels chacun peut trouver ses repères.