Salle culturelle Venerque.

Programme : Salle culturelle haute performance environnementale
Maîtrise d’ouvrage : Mairie de Venerque
Architecte mandataire : Philippe Guilbert
Architecte associé : Rendez-vous
Bureau d’études : EDEIS, Ecozimut, Atelier M, Complément terre, Serial, Palancce
Coût travaux : 2,4M € HT
Surface : 1200 m2
Mission : Concours
Date : 2019
Images : Sylvain Mille

L’emprise foncière destinée à l’espace socio-culturel de la ville de Venerque se situe dans un « no man’s land » au paysage agricole et naturel. Pour autant, sa situation centrale fait de cet emplacement, au carrefour des futures voies de desserte, une place stratégique et déterminante.
L’enjeu est considérable, le nouvel équipement étant structurant pour l’urbanisation du quartier en devenir. 

L’insertion dans le site 
Le terrain retenu par la mairie se caractérise par : 
– un ruisseau et sa frange d’arbres sur sa limite Nord, illustrant le côté champêtre 
– une vue dégagée à l’Ouest sur les coteaux ariégeois 
– deux axes routiers sur les limites Sud et Est 
– une pente de l’ordre de 10% dans sa diagonale Sud-Est / Nord-Ouest

De part ces éléments, notre conviction se développe afin d’implanter le bâtiment avec les principes suivants : 
– respecter l’orthogonalité des voies d’accès 
– s’ancrer délicatement dans la topographie du terrain 
– minimiser l’impact visuel dû à la volumétrie induite par le programme 
– profiter des vues agréables, ripisylve et jeunes compositions paysagères à proximité, horizon vallonée au lointain

Le plan masse
Nous optons pour développer le bâtiment  sur la largeur de la parcelle, parallèlement aux voies d’accès. Son volume bas (espace d’activités culturelles) vient se tapir dans la partie haute du terrain ; à l’opposé, le volume haut (espace d’accueil et salle polyvalente) émerge en affirmant la fonctionnalité de cette partie culturelle et festive. Des murets soulignent le nivellement et apporte une assise à l’édifice. Deux zones de stationnement sont organisées : en limite Est, en espace tampon avec la future voie structurante ; sur l’angle Sud-Ouest au plus près de l’entrée des activités quotidiennes, calée sur la courbe de niveau qui définit le niveau zéro de la construction. Ainsi positionné, le bâtiment s’efface progressivement au Sud, permettant d’avoir une vision sur le futur développement en arrière-plan. A contrario, en limite Nord, l’émergence de la salle dialogue avec la frange d’arbres à haute tige qui bordent le ruisseau. 

Le parti architectural 
Le parti architectural se développe dès la première esquisse avec tous les intervenants, pour concevoir un bâtiment qui réponde sur tous les points aux exigences du programme. Il met en oeuvre un bâtiment compact, simple de fonctionnement, permettant la pluralité d’usage, au service d’une architecture de qualité, pérenne, à haute performance énergétique et environnementale.
Par l’intégration au site, une « bande servante » prend place le long de la façade Est. Elle est organisé selon la pente du terrain, depuis les locaux techniques enterrés à la zone logistique (rangements, office) émergente, pour un accès direct nécessaire à son exploitation.
Les accès se font sur la façade Ouest par l’intermédiaire d’un parvis, dans une ambiance chaleureuse et champêtre, propice à la convivialité. Elles permettent un fonctionnement autonome des différents espaces. Un jardin clos participe pleinement à la vie de l’établissement. 

La philosophie de conception environnementale et énergétique nous a conduit à concevoir un projet où les usagers sont au centre des préoccupations, où leur confort et la prise de leurs besoins ont guidé nos choix. Cela se traduit par : 
– intégration au site / architecture bois – béton bas-carbone / mur ossature bois avec isolation renforcée en ouate de cellulose pour les murs enterrés et le caisson de couverture / toiture végétalisée / vitrage peu émissif / ventilation naturelle et éclairement naturel optimisé / ventilation double-flux / dalle active / « rafraichissement » nocturne par ventilation traversante / énergie par géothermie / matériaux locaux bio-sourcés / centrale photovoltaïque
– d’un point de vue énergétique, notre projet suit la logique de la démarche Négawatt : sobriété, efficacité et utilisation des énergies renouvelables. Notre approche privilégie les solutions passives pour limites les besoins du bâtiment, avant de proposer des solutions techniques performantes, dans une logique de coût global maîtrisé et optimisé. 
– géométriquement organisé pour tirer parti des contraintes du terrain d’assise, le bâtiment s’inscrit naturellement dans le site. La volumétrie simple, sans ostentation, associée aux choix des matériaux et transparence choisies, traduisent tant extérieurement qu’intérieurement de la qualité architecturale et des ambiances chaleureuses et conviviales voulues pour ce nouvel équipement.